Dekrypton : BFMTV et le journalisme de l’inconnu

La télévision et la culture geek, une histoire d’amour qui dure depuis longtemps. En 2013 par exemple, France 2 réalise son reportage à la Paris Games Week sous l’angle de l’addiction en qualifiant les joueurs « d’accros aux manettes« . Cette fois, c’est la chaîne d’information BFM TV qui relance le sujet. Son rédacteur soit-disant spécialisé dans la culture geek, Anthony Morel, nous dresse un article affligeant sur le youtuber Felix Kjellberg alias PewDiePie et les 4 millions de dollars qu’il gagnerait par an.   J’ai lu, j’ai vu, j’ai vaincu décrypté. ARTICLECEPTION !

 Un manque d’informations

L’information principale de son article est tirée d’un billet du Wall Street Journal, une semaine auparavant. Il ne reste en théorie plus qu’à résumer l’information et la traduire en français pour la partager sur le site de BFM. C’est ce qu’Anthony Morel fait : cinq paragraphes et une quinzaine de lignes, mais toujours pas de quoi limiter la casse. En effet, l’article est truffé de conneries témoignant d’un article bâclé et mal préparé.

Pewdiepie

Pour commencer, ça n’a l’air de rien, mais dès la première ligne, Anthony Morel écrit que son pseudo se prononce PiouDaïPaï. En réalité, il faut dire PiouDiePaï, comme il le répète à chaque début de vidéo. Soit le journaliste a un problème d’audition (dans ce cas là nous nous excusons) soit il n’a même pas pris la peine de jeter un œil. Étonnamment, je penche pour la seconde option et PewDiePie semble d’accord.

Ensuite, on peut lire qu’il a environ 27 millions d’abonnés. L’article sort à 7h51, douze heures plus tard PewDiePie en a 28 millions. Un million d’abonnés supplémentaire en une journée ça fait beaucoup vous trouvez pas ? Une autre possibilité est que l’article ait été préparé en amont, quelques jours plus tôt. Dans ce cas là… ce n’est pas non plus excusable en fait vu le niveau de cet article… M’enfin bon, ça a la rigueur, c’est de l’ordre du détail.

Quelques lignes plus bas, « A 24 ans, PewDiePie gagne ainsi 250 000 euros par mois avec une simple webcam et un micro. » Pour rappel, PewDiePie possédait fin 2013 un Audio-Technica AT2020,  un micro à 150 euros et un appareil photo haute définition. Alors oui, pour un journaliste de la télévision c’est peut être une simple webcam et un micro mais en attendant, pour le commun des mortels cela représente un investissement.

Le meilleur pour la fin, PewDiePie « un illustre inconnu […] qui gagne 3 millions d’euros par an. »  En résumant, le youtuber est vu comme un profiteur qui s’enrichit grassement en proposant du contenu. Le focus sur son salaire est clair, exprimé à la fois par mois et par an. Or ce que BFM TV n’aborde pas – ou ne sait pas – c’est le million de dollar récolté et reversé à des œuvres caritatives ce que PewDiePie ne manque pas de rappeler sur Twitter.

Un journaliste paresseux, une rédaction qui ne prend pas la peine de relire. BFM TV c’est un moulin, qui malheureusement tourne bien et amasse beaucoup de blé… (une métaphore filée, ça c’est de la rédaction que dieu !)

Un ton pédant et ironique

Si encore il s’agissait d’une information mal traduite, ou mal exprimée, il n’y aurait pas de raison de s’acharner autant sur un pauvre article. Or cette fois ci, BFM TV sort des sentiers battus de l’information et pose un regard critique sur l’information qu’elle transmet. C’est gratuit, cassant et non justifié…

PewDiePie est décrit comme un inconnu. BFM TV ne connaît pas le youtuber, et prend son cas pour une généralité. Il ne faut pas oublier non plus qu’il est Suédois. Vous pensez vraiment que les Suédois savent qui est David Pujadas ? Nan, pourtant lui aussi brasse de l’argent. Il est peu connu en France, mais pour pouvoir critiquer le salaire d’un Youtuber, il faut évaluer son aura à un niveau mondial. Si  PewDiePie est inconnu, je suis désolé d’apprendre à BFM TV qu’ils ne représentent dans le monde guère moins que le pourcentage de poésie sur l’online de Call Of Duty.

Lisons quelques lignes de plus. « Ce succès illustre une tendance de fond: pour un public de plus en plus large, regarder une partie de jeux vidéo est bien plus captivant que n’importe quel film ou émission. » Oh bordel, la carte « Culpabilité sur les parents irresponsables » est invoquée. On a l’impression qu’on nous parle d’un mal inconnu qui serait en train de s’insinuer en chacun d’entre nous et nous dévore de l’intérieur. Qu’il s’agisse de la télévision comme de Youtube, il y a les chaînes poubelles, et celles plus travaillées présentant un réel attrait pour le spectateur. BFM TV, je ne sais même plus à quelle case tu appartiens.

Finissons ce florilège de mauvaise foi avec cette merveilleuse citation « Ne désespérez donc plus si votre ado passe son temps à publier des vidéos sur Youtube. Il pourrait bientôt être plus riche que vous. » Cette fois, le journaliste pioche dans son deck la carte « Message direct aux parents flippés d’Internet ». Doit on rappeler à ce monsieur à quel point le milieu de Youtube est actuellement saturé ? Des milliers de jeunes s’essayent chaque mois au Let’s Play avant d’abandonner leurs chaînes. En cela, le rédacteur reprend tous les codes stéréotypés de celui qui ne connaît pas Youtube : n’importe quel couillon peut se faire de l’argent considérable en se filmant en train de jouer. Et bien non, il se fourre le doigt dans l’œil jusqu’à la prostate, un infime pourcentage de video makers gagne réellement leur vie.

Cet article ressemble à mauvais billet d’humeur, plus qu’à un véritable travail de critique et de recherche. Mais à qui la faute ?

Qui blâmer : un journaliste médiocre, ou BFM TV ?

Anthony Morel

L’article est rédigé de la main d’Anthony Morel, un journaliste spécialisé, animant la rubrique culture geek dans le 12H-15H sur BFM TV. Ces interventions à la télévision sont d’ailleurs structurées, et exprimées de manière simple afin que chacun comprenne. L’équivalent du Jamy Gourmaud de la culture geek : beaucoup de savoir exprimé de manière brève et concise. Paradoxalement, alors que les technologies et les réseaux sociaux devraient être son terrain de jeu, il ne connaît pas le plus connu des Youtubers. Ou du moins, c’est ce que l’on peut croire tant son article est mal fichu. En d’autres termes « Ne désespérez donc plus si votre ado passe son temps à publier des articles mal renseignés. Il pourrait bientôt être plus riche que vous. » comme dirait l’autre.

Mais peut on seulement tirer sur ce jeune journaliste. Le sujet à traiter peut avoir été fourni par BFM TV, ou au contraire la chaîne peut ne pas avoir vérifié l’article avant sa publication. Ceci est une fois de plus témoin d’un dysfonctionnement et d’un manque de professionnalisme. On le sait depuis déjà bien longtemps, les fails sont légions sur la chaîne comme ce fut le cas il y a une semaine avec Schumacher annonçant les résultats du BAC.

En conclusion, nous sommes face à un article trop peu préparé auquel s’ajoute un ton hautain qui semble prendre de haut le récent attrait des « ados » pour le nouveaux médias. Le manque de renseignement et de relecture est flagrant. Dès la première ligne l’expression « jeux vidéos » avec un S aurait fait crier n’importe quel puriste mais apparemment ne choque pas le journaliste spécialisé. Pour être de mauvaise foi, j’aurais bien comparé Anthony Morel à un journaliste sportif écrivant « Le tout jeune tennisman inconnu Rafael Nadal vient de remporter le tournoi de Rolland Garros » donc oui je suis de mauvaise foi. Mais l’idée est là… Dans tous les cas, un point positif de cet article est le fait que j’ai largement le niveau pour postuler pour un poste chez BFM dès aujourd’hui.

EDIT : En 2013, BFM TV  et surtout la rédactrice Alexandra Paget savaient prononcer PewDiePie et connaissaient précisément son nombre d’abonnés (15 millions à l’époque) comme le prouve cet article. Une fois de plus, que même un petit check de ses archives semble bien trop compliqué pour la première chaîne d’information en France. Navrant…

Je vous laisse sur les mots d’un twittos, qui résument bien mon avis à chaud :

Publicités

6 commentaires

  1. Aberrant de voir un travail pareil réalisé par un pseudo journaliste (qui soi disant passant à une belle tête de vainqueur…)
    Mais très bel article en tout cas !

  2. Tu sais quoi ! Tu es devenu mon journaliste préféré. Et oui tu peux te vanter d’être bien meilleur que ceux de BFM avec toutes les bêtises que peuvent nous sortir certains. Je suis content que tu es défendu PewDiePie dans un premier temps car c’est un de mes YouTubers préférés et d’avoir défendu notre communauté autour de YouTube dans un deuxième temps car nous sommes devenu une culture populaire à ne pas négliger. Bref, un très bon article et je te souhaite de continuer de la sorte ;).

  3. On sait depuis bien longtemps que BFM TV est l’une des pires chaînes TV (à lire sur lemonde.fr “enquête sur la bfmisation de la vie politique”, ou “une inquiétante banalisation médiatique” qui fait un focus sur l’extrême droite mais reste intéressant pour comprendre la “bfmisation”). On dirait que vous êtes surpris de découvrir que cette chaîne est une bouze.
    Mais le mécanisme que vous décryptez est utilisé de la même manière pour traiter toutes les infos. Par exemple, lors de la qualification de l’Algérie pour les huitièmes de finale en coupe du monde, toutes les autres chaînes (d’infos en continue, style France 24, Euronews, etc.) parlaient de la qualification historique de ce pays, alors que BFM TV parlait des incidents, des casseurs, des interpellations qu’il y a eu après la qualification et faisait le focus là dessus, a invité des “experts” pour nous expliquer pourquoi il y a eu de la casse, pourquoi c’est spécial quand c’est l’Algérie, en somme pourquoi les arabes ceci celà…
    Ce traitement de l’info est le même lorsqu’il s’agit d’informatique, ça parle surtout des rachats à coup de millions/milliards de Google & Co., et dès qu’une inovation est évoquée, c’est toujours en la rattachant à son potentiel financier. On a aussi été habitué à la rubrique culture geek avec Anicet qui était bien sympathique, mais incompétent et incapable de susciter un intérêt au près des geek (il commence à devenir petit à petit intéressant depuis qu’il s’est barré de chez BFM TV et 01net pour aller chez Clubic). BFM TV détourne toujours l’attention pour se focaliser sur des points de détail inintéressants.

Pense à laisser un commentaire ;D

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s